Chargement en cours

Veuillez patienter svp...
Se souvenir de moi ?

ALARIC II ( épitaphe)

Nov 7th 2021, 10:29

Jos59

Member


Joined: Feb 25th 2018, 11:23
Total Sujets: 75
Total Messages: 4,443

Infos !!! Cliquez sur une des vignettes pour voir la photo dans sa résolution d'origine.

alaricII.png
bulletin.png
Lieu de la découverte : Montagne
Poids de l'objet : NC
Dimension de l'objet : NC
Métal de l'objet : Marbre blanc
Commentaire :

Bonjour Archéo

Ton histoire est passionnante, et je pense que tu finiras par retrouver trace de la trouvaille de ton père.

Je me suis intéressé à ton sujet il n'est pas exclu, que ce fragment de marbre avait ses origines sur la nécropole médiévale du Puy-Saint-André à Busséol (Puy-de-Dôme), par manque de trace de don pour l'instant, est tu certains qu'il s'agit du bon musée sur les deux que tu cites à Clermond Ferrand ?

Ensuite, je suppose que dans l'étude, ton papa doit y être cité, puisque le gars qui voulait retrouvé sa trace pour son expo a fini par te contacter.

Aussi peut-être tu retrouveras soit une photo de cet artefact prise par ton père, soit le précieux sésame càd l'attestation de don.

Bref aujourd'hui personne ne peux objecter le fait que même la détection à vue est réglementée pour deux raisons, la premère la législation à l'époque n'était pas aussi strict sur le sujet et celle sur la détection trouve ses origines dans les années 80, qui plus est dans le cas de ton papa nous parlons d'une trouvaille des années 70, donc il y a prescription trentenaire.

Bonnes recherches et je te souhaite de retrouver cette épitaphe.

Bon dimanche 

JosCriant

Si l'Homme n'avait pas apporté sa première pierre à l'édifice, nous n'aurions jamais contemplé d'aussi belles ruines. Jos59
Nov 7th 2021, 12:18

archeo63

Member


Joined: Feb 17th 2020, 16:01
Total Sujets: 135
Total Messages: 754
Message de : Norbert publié le :2021-11-06 23:28:08
Bonjour Archeo, merci pour les explications. Il y a une possibilité que ce soit une épitaphe ornant le tombeau d'alaric 2 ?.

Bonjour Norbert

Non , ce serait extraordinaire si c'était le cas,  mais il s'agit de l'épitaphe d'un défunt inconnu ( le nom n'y apparait pas), contemporain au règne d'Alaric II , ce qui en soit est déja historiquement interréssant 

bonne journée

archeo63

Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé.
Nov 7th 2021, 13:15

archeo63

Member


Joined: Feb 17th 2020, 16:01
Total Sujets: 135
Total Messages: 754
Message de : Jos59 publié le :2021-11-07 10:29:15

Bonjour Archéo

Ton histoire est passionnante, et je pense que tu finiras par retrouver trace de la trouvaille de ton père.

Je me suis intéressé à ton sujet il n'est pas exclu, que ce fragment de marbre avait ses origines sur la nécropole médiévale du Puy-Saint-André à Busséol (Puy-de-Dôme), par manque de trace de don pour l'instant, est tu certains qu'il s'agit du bon musée sur les deux que tu cites à Clermond Ferrand ?

Ensuite, je suppose que dans l'étude, ton papa doit y être cité, puisque le gars qui voulait retrouvé sa trace pour son expo a fini par te contacter.

Aussi peut-être tu retrouveras soit une photo de cet artefact prise par ton père, soit le précieux sésame càd l'attestation de don.

Bref aujourd'hui personne ne peux objecter le fait que même la détection à vue est réglementée pour deux raisons, la premère la législation à l'époque n'était pas aussi strict sur le sujet et celle sur la détection trouve ses origines dans les années 80, qui plus est dans le cas de ton papa nous parlons d'une trouvaille des années 70, donc il y a prescription trentenaire.

Bonnes recherches et je te souhaite de retrouver cette épitaphe.

Bon dimanche 

JosCriant

Re bonjour Jos

Oui , il est fort probable qu'il y 'est un rapport avec la nécropole médiévale de Saint André , qui  est proche du  Puy de Saint Romain sur lequel mon père l'avait trouvée,  et en fait, peu de vestiges ont été retrouvé sur ce puy de saint  Romain, si ce  n'est quelques poteries, peut être un pseudo édifice qui n'a jamais fait l' objet de recherches. 

Concernant les musées,  j'ai pas trop voulu m'étendre dans mon explication,  mais j'ai bien contacté les deux  ( qui sont d'ailleurs plus ou moins en relation) ,  Le musée Roger Quillot ( plus récent) m'a ouvert ses portes sans problème avec un  acceuil sympa, et trés concerné par ma recherche, la réserve était bien aménagée et les types d' artefacts rangés par catégorie, si elle avait été la,  je l'aurai vu.  .  Le musée Bargoin plus ancien ( De forte chance que ce soit plutôt ici que mon père ai  cédé l'épitaphe ) , par contre c'est dans celui ci ou  il y'a beaucoup plus de " vrac" dans la réserve , d'ou la difficulté de recherche, mais  je continue de penser qu'elle est ici,  j'ai insisté et j'ai déja eu du mal a pouvoir y  accéder,   ont il  envie  de passer du temps sur mon cas personnel ?  , ou n'ont il réellement pas le temps ?   d' autres " chats à fouetter " ?  c'est ce que j'ai ressenti,  il ne m'ont pas proposé de revenir et vu la situation c'était gênant et par politesse , je n'ai pas insisté davantage....pas simple...

La photo sur le bulletin avait été fournie  par mon père et son nom était bien mentionné effectivement , d'ou le contact avec la personne de Toulouse .Pour retrouver l'original de la photo et le fameux document concernant le don ( si par chance je le retrouvais, il n' aurai plus d'excuses ) je continu mes recherches mais, c'est un travail de fourmi,  il y'a un tel ammoncellement d'archives, de livres, de classeurs , de notes ....pas toujours bien classés,  ( c'est pire que les réserves du musée ...)  mais je ne desespère pas et j'ai bien aussi  l'intention de recontacter le musée. 

Merci de t' interrésser  à mon histoire 

Bon dimanche    archeo

Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé.
Nov 8th 2021, 20:40

benedictvs

Member


Joined: Sep 4th 2021, 12:35
Total Sujets: 12
Total Messages: 291

Quel beau sujet passionnant j'espère que l'issue sera heureuse 

Nov 9th 2021, 09:39

L'Helvien

Member


Joined: Aug 13th 2018, 11:02
Total Sujets: 39
Total Messages: 930
Salut Archéo,
Je suis resté scotché à ton récit et à cette trouvaille peu banale. Comme le dit Luigi, cette histoire mérite un article dans DP.
En ce qui concerne cet fragment d'épitaphe en marbre, le point positif est qu'il a eu droit à une étude et à une publication dans un bulletin scientifique. Il bénéficie donc d'une traçabilité assurée jusqu'au don. Tu peux donc démontrer que c'est bien ton père qui avait trouvé cet objet et que cet artefact a été étudié à telle époque, par untel...
As-tu d'autres photos présentant cet objet dans ton domicile, même en arrière-fond ?
Enfin, quand j'ai vu l'autre fois qu'à la TV, une stagiaire du Musée du Louvre avait relié un doigt colossal en bronze, gardé dans les réserves depuis des décennies, à l'imposante main appartenant à une statue monumentale de Constantin bien connue à Rome...ton épitaphe dort sans doute encore au fin fond d'une réserve muséale mal inventoriée.
Une enquête s'ouvre qui, je l'espère, s'avèrera concluante. Si un archéologue, spécialisé dans l'époque wisigothique, peut t'appuyer ça serait vraiment bien. Bonne chance.
Nov 9th 2021, 13:06

archeo63

Member


Joined: Feb 17th 2020, 16:01
Total Sujets: 135
Total Messages: 754
Message de : L'Helvien publié le :2021-11-09 09:39:47
Salut Archéo,
Je suis resté scotché à ton récit et à cette trouvaille peu banale. Comme le dit Luigi, cette histoire mérite un article dans DP.
En ce qui concerne cet fragment d'épitaphe en marbre, le point positif est qu'il a eu droit à une étude et à une publication dans un bulletin scientifique. Il bénéficie donc d'une traçabilité assurée jusqu'au don. Tu peux donc démontrer que c'est bien ton père qui avait trouvé cet objet et que cet artefact a été étudié à telle époque, par untel...
As-tu d'autres photos présentant cet objet dans ton domicile, même en arrière-fond ?
Enfin, quand j'ai vu l'autre fois qu'à la TV, une stagiaire du Musée du Louvre avait relié un doigt colossal en bronze, gardé dans les réserves depuis des décennies, à l'imposante main appartenant à une statue monumentale de Constantin bien connue à Rome...ton épitaphe dort sans doute encore au fin fond d'une réserve muséale mal inventoriée.
Une enquête s'ouvre qui, je l'espère, s'avèrera concluante. Si un archéologue, spécialisé dans l'époque wisigothique, peut t'appuyer ça serait vraiment bien. Bonne chance.

 

Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé.
Nov 9th 2021, 13:37

archeo63

Member


Joined: Feb 17th 2020, 16:01
Total Sujets: 135
Total Messages: 754
Message de : L'Helvien publié le :2021-11-09 09:39:47
Salut Archéo,
Je suis resté scotché à ton récit et à cette trouvaille peu banale. Comme le dit Luigi, cette histoire mérite un article dans DP.
En ce qui concerne cet fragment d'épitaphe en marbre, le point positif est qu'il a eu droit à une étude et à une publication dans un bulletin scientifique. Il bénéficie donc d'une traçabilité assurée jusqu'au don. Tu peux donc démontrer que c'est bien ton père qui avait trouvé cet objet et que cet artefact a été étudié à telle époque, par untel...
As-tu d'autres photos présentant cet objet dans ton domicile, même en arrière-fond ?
Enfin, quand j'ai vu l'autre fois qu'à la TV, une stagiaire du Musée du Louvre avait relié un doigt colossal en bronze, gardé dans les réserves depuis des décennies, à l'imposante main appartenant à une statue monumentale de Constantin bien connue à Rome...ton épitaphe dort sans doute encore au fin fond d'une réserve muséale mal inventoriée.
Une enquête s'ouvre qui, je l'espère, s'avèrera concluante. Si un archéologue, spécialisé dans l'époque wisigothique, peut t'appuyer ça serait vraiment bien. Bonne chance.

Bonjour l'Helvien

Comme tu dis, ce fragment à fait l'objet d'une étude et d'un écrit sérieux, par des personnes reconnues, donc c'est une preuve solide et qui tient la route, j' ai d' ailleurs  fourni aux musées cet écrit et je dois dire qu'a aucun moment il n' ont doutés de ma parole, et heureusement..donc pas de problème de ce côté la. Ensuite il m'ont demandé la date à laquelle avait été fait le don ainsi que l'attestation qui suit, cette demande n'était pas specialement un élément de preuve pour eux, mais  plûtot pour les aider dans la recherche. Je me souviens parfaitement de ce fragment , mais les années on passées... jusqu'au jour ou récemment cette personne de Toulouse a réveillé ce souvenir.  Aujourd'hui,  je suis incapable de me souvenir exactement de la période ou il a fait ce don, je recherche toujours des écrits, un documents, quelques choses  qui pourrait aider ( je serai surpris que mon père n'en n'ai  pas laissé de traces) .

Je ne voudrais pas non plus être trop désagréable avec les musées, car,  d'une part je vais encore avoir besoin d'eux, et d'autres part , même si c'est frustrant de ne rien retrouver,  je reste tout de même  indulgeant  dans la mesure ou bien d'autres musées sont " dépassés" par les quantité d' objets en attente dans "les réseves" ou " sous sol" , c'est bien malheureux !   ils ont donc certainement des circonstances atténuantes, car comme beaucoup d'organismes, un manque de personnel....de temps....d'argent... c'est bien connu....

Vu la situation ,l' idéal serai de me laisser chercher,  seul s' il le faut , en toute confiance , sans pression ni contrainte de temps.....mais ça j'en doute.

Ceci dit, tu as raison, sur l'idée de se faire appuyer par une personne pouvant me faciliter " les entrées" , cela aiderai  bien  , c'est certains.   J'ai la chance d'en connaitre quelques unes,  je tenterais le coup.

Je ne désespère pas, cette épitaphe n'a pas du " s'envoler "... il faut savoir être patient parfois. 

Merci pour ta réponse et tes encouragements 

bonne journée

archeo63

Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ un respect profond du passé.
Se souvenir de moi ?