Chargement en cours

Veuillez patienter svp...
Se souvenir de moi ?

Recherche météorite au sol.

Jan 22nd, 17:50

regalien37

Member


Joined: Aug 31st 2017, 17:23
Total Sujets: 7
Total Messages: 180

Bonjour, 

Nous vous informons que la FNUDEM organise la veille de son AG annuelle, une recherche de météorite au sol aux DM : 

Date : Vendredi 29 Mars 2019, Lieu : département du Loir et Cher (41)

JM

passionné par les météorites
Jan 22nd, 18:05

CARNUTE

Member


Joined: Oct 7th 2013, 20:25
Total Sujets: 0
Total Messages: 50

Salut 

Interessant et comment on peut faire si ca interesse  pour ma part c est le cas

Le Reve fait Parti de la Détection
Jan 23rd, 06:46

regalien37

Member


Joined: Aug 31st 2017, 17:23
Total Sujets: 7
Total Messages: 180
Bonjour Carnute, 

Je ne sais plus si tu étais déjà avec nous sur la  chute de Chambord l'année dernière ? (28 machines sur une surface de prospection de 250 X 60 M)
Cette année, suites aux progressions de nos formations au MNHN, des avançées technologiques du réseau caméras optiques FRIPON, aux battues de prospection météorites sur lesquelles nous avons beaucoup appris. 
Nous avons avec le MNHN entrepris un protocole national afin que le détecteur de métaux soit une alternative fiable de recherches au sol suites à de vaines battues à pieds de visu.
Nous récidivons cette année avec plus de machines pour parfaire notre expérience et espérons le, copier les scientifiques de la Société Astronomqiue de FRANCE sur leur découverte au DM des 123 fragments de la météorite de ST AUBIN soit environ 7 Tonnes de matériau recouvrés, dont, dorénavant la plus grosse météorite de FRANCE. (477 Kg)
Je te contacte en MP pour te présenter le programme de notre future recherche aux DM. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/aube/nogent-seine/aube-plus-grosse-meteorite-france-decouverte-saint-aubin-1561244.html
Le journaliste a mal retranscrit la découverte, puisqu'en fait, c'est bien environ 7 Tonnes en 123 fragments qui ont été retouvés. 
JM 
passionné par les météorites
Apr 4th, 06:46

regalien37

Member


Joined: Aug 31st 2017, 17:23
Total Sujets: 7
Total Messages: 180

Bonjour, 

Voici le compte rendu de notre battue sur une parcelle de la chute avérée de la météorite de LANCÉ du 23 Juillet 1872 : 

-          Précisons que le lieu de la battue a été sélectionné à environ 700 M du lieu de chute du principal fragment de 47 kg. La parcelle sélectionnée est donc très proche de l’ellipse de chute des gros fragments.

- 28 UDM participants à la battue au sol, après tests préalables des DM sur 4 échantillons météorites de classement fer du plus fort (100 % fer natif) au plus faible ( 3 à 7% en masse volumique) Toutes les machines ont pu lire les fragments tests. 
- Préalablement à cette battue, j'ai demandé à titre personnel auprès du MNHN à accéder physiquement à plusieurs fragments de leur collection Nationale : RDV pris pour le 14 mars dernier.
* deux fragments de LANCÉ de 107 et 574 gr lisibles sur mon DEUS V4 à 18 cm à 25 cm du disque.
* un fragment de Le Pressoir de 190 gr lisible à 25 cm du disque. 

Précisons que les conditions de lectures n’étaient pas optimales comme en milieu naturel, dépourvu d’une ambiance parasite métallique d’un laboratoire du MNHN PARIS.


- La battue a été organisée le 29 mars 2019 sur la journée, après perceptions des autorisations d’accès dédiées recherches fragments météorites auprès de la Mairie  et du propriétaire foncier.

La battue a été matérialisée au sol aux cordeaux de 27 travées de 2 m chacune, sur une longueur de 150 M, deux UDM par travée à chaque extrémité de travée, qui progressent pour se croiser et établir au final le passage de 4 machines de différentes lectures sur chaque travée. 
- Pas de résultat sur fragment météorite, mais trouvailles de 3 cibles de type scories ou résidus métallurgiques de fonderies modernes. Il y a eu en effet des épandages dans les années d’après guerre,  de trémies de poussières de fonderies riches en phosphates et allégeant la composition du sol agricole. Ces épandages ont été fréquents sur notre région de terres argileuses et grasses. 

- d'après nos informations recueillies auprès des scientifiques, il existe encore des fragments au sol mais très vraisemblablement altérés par les 147 années passées dans le sol terrestre. Toutefois, nous espérons retrouver des "restes" significatifs ou traces d'un "hallo" dans le sol pour mieux définir le pointage sur une carte de chaque fragment dans son champ de dispersion du jour de la chute. Ce qui sera retransmis aux scientifiques pour établir plus précisément toute l’ellipse de chute et apporter plus en détail nos connaissances sur les différentes ellipses par comparaison.

- nous participons à notre niveau à une première en France, dans cette recherche de points de chute antérieurs, avec l'espoir de recouvrer un fragment moins altéré. 

- des monnaies au nombre de 7 sous formes très très corrodées et toutes illisibles ou pour trois d'entre elles supposées denier tournois en cuivre. + deux possibilités en bronze mais complètement lisses et enfin une monnaie moderne de 1 Franc RF aluminium de 1945. (Voir photo série 1)
- des plombs de sac divers (6) illisibles également, sauf sur un où il apparaît l’estimation d'une couronne royale ?
- une balle de mousquet entière de 16 mm. (Voir photo série 2)
- et 2,5 kg de déchets divers ferreux ou non, sous forme de cartouches de chasse modernes, de fers à chevaux cassés, de clous divers, de restes de pièces agricoles cassées ou perdues. (Voir photos séries 3 & 4)
- J'ai élaboré un plan précis de la zone de prospection avec punaises des monnaies et plombs avant une déclaration au SRA compétent, pour info également au Maire de la commune compétente et au propriétaire de la parcelle prospectée à qui je vais remettre toutes les trouvailles sous quelques jours. 

- sans compter l'aspect formation en réel sur les météorites d'un collègue collectionneur (410 fragments) et qui est comme moi animateur VIGIE-CIEL à la SAT de Touraine. 
- Le tout sous un soleil printanier avec quelques rougeurs de peau sur certains en fin d'apm...

JM
passionné par les météorites
Apr 4th, 09:56

Jos59

Member


Joined: Feb 25th 2018, 11:23
Total Sujets: 31
Total Messages: 1,231

Salut Jean-Michel

Superbe compte rendu sur un sujet toujours aussi passionnant, "les mystéres de l'au delà". quand tu dis:

"Toutefois, nous espérons retrouver des "restes" significatifs ou traces d'un "hallo" dans le sol pour mieux définir le pointage sur une carte de chaque fragment"

Comment se caractérise ce que tu nommes un "hallo" dans le sol, as tu des photos ?

NB, tu as omis de mettre les photos dont tu fais état dans ton CR

Bonne journée Jos

Si l'Homme n'avait pas apporté sa première pierre à l'édifice, nous n'aurions jamais contemplé d'aussi belles ruines. Jos59
Apr 5th, 06:57

regalien37

Member


Joined: Aug 31st 2017, 17:23
Total Sujets: 7
Total Messages: 180

Bonjour Jos, 

Les restes significatifs sont un fragment de la météorite qui est ici une carbonée donc assez fiable (comme du charbon puisque nommée justement carbonée) 
- soit sous forme très altérée du fragment mais on retrouve de la matière. 
- soit sous forme d'un amas comme une éponge qui reste détectable au DM
- soit sous forme d'un "hallo" qui retrace la présence d'une masse différenciée dans le contaxte de la terre locale et pour lequel nous pensons que peut-être sur une grosse masse ou gros "hallo" il serait possible encore de le lire au DM. 
Il y a encore quelques années les scientifiques certifiaient qu'il n'était pas possible de l'existence de fragments météorites fossilisés... Mais en 2016 en SUEDE, dans une couche de l'Ordovicien de 470 Millions d'années ( lors du grand bombardement de la Terre) les scientifiques ont justement trouvé un fragment fossilisé (puis d'autres...) encore visible et qui a les propriétés visibles du fragment dans la couche prospectée. 

voici les liens :
http://www.fredzone.org/une-meteorite-unique-en-son-genre-a-ete-retrouvee-en-suede-665

https://www.ouest-france.fr/sciences/espace/une-mysterieuse-meteorite-decouverte-en-suede-4300520

Par ailleurs, voici une photo de la série 1 "monnaies" déclarées à la DRAC découvertes lors des recherches des fragments de la météorite à 700 m du point de chute du principal fragment de 47 kg du 23 juillet 1872.

image

passionné par les météorites
Apr 5th, 07:59

regalien37

Member


Joined: Aug 31st 2017, 17:23
Total Sujets: 7
Total Messages: 180

image       Voici les autres photos des trouvailles imageimage

passionné par les météorites
Apr 5th, 09:37

Jos59

Member


Joined: Feb 25th 2018, 11:23
Total Sujets: 31
Total Messages: 1,231

Bonjour Jean-Michel

Merci pour ce complément d'information,Clin d'œil ce hallo peut-il être visible au sol en vue aérienne sous forme de différence de couleur, un peu comme les fondations de ruines qui se dessinent dans les pâtures l'été, ou un excés d'apport d'engrais localisé formant un cercle?

Bonne journée Jos

Si l'Homme n'avait pas apporté sa première pierre à l'édifice, nous n'aurions jamais contemplé d'aussi belles ruines. Jos59
Apr 5th, 19:20

regalien37

Member


Joined: Aug 31st 2017, 17:23
Total Sujets: 7
Total Messages: 180
NON Pas du tout Jos, ce n'est pas du ciel que l'on voit ce hallo, mais bel et bien dans la stratigraphie du sol ambiant. 
Par exemple, un hallo ou une tache si tu prèfères, qui dans la couche de terre se différencie, pour cela il faut pour la voir qu'elle soit vraiment contrastée. Par exemple, pour une carbonée comme celle de LANCÉ, qui contient 24,65 % de fer en masse volumique, ce hallo pourra prendre une couleur rouille du à l'altération et à l'oxydation du métal qui se sera diffusée dans la masse de la terre. 

Tu as déjà du remarquer cela parfois selon la terre que tu prospectes, lorsque tu creuses sur une cible ferreuse bien oxydée, tu remarques que la terre est déjà oxydée avant et à proximité de la réelle position de la cible. 
L'oxydation de la cible ferreuse a changé la couleur de la terre environnante, c'est un peu cela un hallo de restes d'une météorites hyper altérée ( on pourrait dire en décomposition, mais ce terme ne s'applique que sur le vivant et non sur un minéral) 
J'espère t'avoir bien expliqué ce phénomène. 
Mais ce qui est sûr, c'est que l'on ne pourra tenir dans sa main un fragment météorite sous la forme de caillou comme on la connaît. Le hallo n'est qu'une trace et vestiges de l'altération complète du fragment météorite, mais le pointage de sa position permet quand même de délimiter les points de chute des différents fragments sur l'ellipse ou le champ de dispersion. Cela permet de connaître l'angle de rentrée atmosphérique et  l'emplacement des diverses tailles des fragments au sol.
JM
passionné par les météorites
Se souvenir de moi ?